Le Roc d’Enfer 2243m

ALTITUDE

DENIVELE

Bonjour à tous,

Je remets le commentaire de l’article publié le 11 juillet 2015, il est toujours d’actualité, je rajoute que les 2 passages un peu techniques sont équipés maintenant d’une grosse chaine pour le premier et d’une corde à noeud pour le second. Petites anecdotes, sur la crête du retour j’ai croisé 3 jeunes touristes traileurs, le plus jeune m’a prévenu que plus bas “c’était de l’escalade”!!!…je sait bien que la barbe commence à blanchir…. je me suis abstenu de répondre. Ensuite au niveau du Grand Souvroz, j’ai été interpellé par un touriste au fort accent étranger qui me demande ou était le Roc d’enfer, et par ou passer pour y aller etc…….comme quoi..la suppression des panneaux indicateurs est pour moi une bonne initiative…;

Les interminables files d’attente de l’après midi au tunnel m’ont fait renoncer temporairement aux escapades Valdôtaines , mais ce n’est “que partie remise”……….A suivre

Noël

“Avant d’aller retrouver nos amis Valdotains, je suis allé rapidement sur le territoire de Patrick “contrôler” que ses génisses vont bien et qu’il y a toujours de l’eau au bassin.

La traversée des arêtes du Roc d’enfer demande un terrain sec, car le parcours quoique pas très difficile, est constamment exposé au vide de chaque côté, sur un chemin escarpé, il faut donc avoir le pied montagnard et de bonnes conditions pour bien apprécier cette traversée très esthétique. Personne au sommet ce matin, mais cela me va bien,

 

La trace 3D sur le site Relive

 

 

artmajeur

Vous avez une question? un message, remplissez le formulaire ci-dessous......

4 + 12 =

consectetur ut ut adipiscing ultricies tristique ipsum felis facilisis eget diam
%d blogueurs aiment cette page :